OUVREZ VOS MIRETTES,
Cinéma et p’tite parlotte

« Ouvrez vos mirettes, cinéma et p’tite parlotte », c’est une sélection de courts-métrages documentaires, de fiction et d’animation (4 à 5 films pour une séance de 50’ environ), tout spécialement destinée aux jeunes spectateurs de 6 à 11 ans. La projection est suivie d’un échange, la « p’tite parlotte », conduit par un intervenant qui recueille les réactions, suscite les échanges et donne des éclairages pour aider à la compréhension des films.

Cette séance est l’occasion de présenter une palette d’expressions cinématographiques, d’aiguiser la curiosité des plus jeunes en leur proposant des formes variées, des histoires qui parlent du monde et d’eux-mêmes. Il s’agit de favoriser leur rencontre avec l’art du cinéma et, à partir de leur réception première, de les conduire peu à peu sur les voies de l’interprétation, par la description et l’analyse.

OUVREZ VOS MIRETTES,
Cinéma et p’tite parlotte

« Ouvrez vos mirettes, cinéma et p’tite parlotte », c’est une sélection de courts-métrages documentaires, de fiction et d’animation (4 à 5 films pour une séance de 50’ environ), tout spécialement destinée aux jeunes spectateurs de 6 à 11 ans. La projection est suivie d’un échange, la « p’tite parlotte », conduit par un intervenant qui recueille les réactions, suscite les échanges et donne des éclairages pour aider à la compréhension des films.

Cette séance est l’occasion de présenter une palette d’expressions cinématographiques, d’aiguiser la curiosité des plus jeunes en leur proposant des formes variées, des histoires qui parlent du monde et d’eux-mêmes. Il s’agit de favoriser leur rencontre avec l’art du cinéma et, à partir de leur réception première, de les conduire peu à peu sur les voies de l’interprétation, par la description et l’analyse.

Vous voulez organiser une séance ?

 

Comment se déroule la séance ?

Le déroulé de la séance est donné à titre d’exemple, il évolue suivant les publics, les lieux…
Afin d’établir plus facilement le contact et la confiance de ce jeune public, la séance peut démarrer par un court conte philosophique suivi d’un échange qui amène naturellement les enfants à la réflexion et à la prise de parole.
À la suite, la projection cinématographique démarre.

La « p’tite parlotte », temps d’échanges, de questionnements et d’analyses, peut se faire à la suite de chaque film, en milieu ou en fin de séance. Le choix appartient à l’intervenant, en fonction du public concerné.

Idéalement, la séance se termine par un petit goûter.

Quelles conditions techniques ?

Il suffit d’une salle obscure équipée d’une prise de courant 220 v, 15 A.
Nous disposons du matériel de projection et de son ainsi que d’un écran de 305 X 175.
Nous pouvons nous déplacer dans tous types de lieux pouvant accueillir du public !

Quels objectifs ?

Avec « Ouvrez vos mirettes, cinéma et p’tite parlotte », nous tentons une approche différenciée de l’image cinématographique. Dans la dynamique du Festival du film documentaire, notre objectif est la sensibilisation des plus jeunes au langage des images.

L’image est la première pratique culturelle des enfants et des jeunes : écrans de téléphone et d’ordinateur, consoles de jeu, télévision, cinéma, publicités placardées dans les villes… Nos jeunes contemporains vivent dans un monde où l’image est devenue un support de communication essentiel. Pour les aider à maîtriser ce langage complexe dont les codes et les techniques évoluent sans cesse, un accompagnement éducatif s’avère nécessaire.

Comprendre et maîtriser activement ce langage plutôt que le subir, c’est permettre à ce jeune public d’exercer dans ce domaine son sens critique et sa liberté de choix.

Comment se déroule la séance ?

Le déroulé de la séance est donné à titre d’exemple, il évolue suivant les publics, les lieux…
Afin d’établir plus facilement le contact et la confiance de ce jeune public, la séance peut démarrer par un court conte philosophique suivi d’un échange qui amène naturellement les enfants à la réflexion et à la prise de parole.
À la suite, la projection cinématographique démarre.

La « p’tite parlotte », temps d’échanges, de questionnements et d’analyses, peut se faire à la suite de chaque film, en milieu ou en fin de séance. Le choix appartient à l’intervenant, en fonction du public concerné.

Idéalement, la séance se termine par un petit goûter.

Quels objectifs ?

Avec « Ouvrez vos mirettes, cinéma et p’tite parlotte », nous tentons une approche différenciée de l’image cinématographique. Dans la dynamique du Festival du film documentaire, notre objectif est la sensibilisation des plus jeunes au langage des images.

L’image est la première pratique culturelle des enfants et des jeunes : écrans de téléphone et d’ordinateur, consoles de jeu, télévision, cinéma, publicités placardées dans les villes… Nos jeunes contemporains vivent dans un monde où l’image est devenue un support de communication essentiel. Pour les aider à maîtriser ce langage complexe dont les codes et les techniques évoluent sans cesse, un accompagnement éducatif s’avère nécessaire.

Comprendre et maîtriser activement ce langage plutôt que le subir, c’est permettre à ce jeune public d’exercer dans ce domaine son sens critique et sa liberté de choix.

Quelles conditions techniques ?

Il suffit d’une salle obscure équipée d’une prise de courant 220 v, 15 A.
Nous disposons du matériel de projection et de son ainsi que d’un écran de 305 X 175.
Nous pouvons nous déplacer dans tous types de lieux pouvant accueillir du public !

Vous voulez organiser une séance ?