Elle est tout en muscles et en sourire, Laëtitia, visiblement heureuse d’être là. Accompagnée de Jean-Marie MERCHET, son entraîneur, la championne du monde de boxe thaï monte sur un ring bien différent cette fois, à Labastide-Rouairoux, petit village du sud du Tarn. Il s’agit ce soir de présenter La Passion selon Laëtitia, un film dont ils sont les protagonistes principaux. Le récit d’un défi à relever, envers et contre tous, de la préparation à un ultime combat, de la lutte intime contre soi-même. Nous voilà plongés dans l’univers d’une sportive de haut niveau, dans ses footings matinaux, dans ses larmes qu’elle ne laisse pas couler parce qu’il ne faut jamais montrer ses faiblesses. Julie TALON, la réalisatrice, explore également la relation complexe qui lie l’entraîneur à sa championne. Jean-Marie, qui use des mots comme de ses poings, sait en effet frapper là où ça fait mal. Il sait aussi l’amener à se relever et à monter toujours plus haut.

Il s’en est passé des choses depuis que Julie TALON s’est présentée à la salle d’entraînement, en banlieue parisienne. Elle voulait faire un film sur la boxe, elle a fait un film sur le dernier combat de Laëtitia LAMBERT. L’entraîneur et la boxeuse ont rapidement oublié la caméra et le tournage s’est déroulé, mois après mois. Trois ans plus tard, ils sont là tous les deux, dans le noir d’une petite salle de cinéma à se voir sur grand écran pour la première fois. Depuis, Laëtitia ne boxe plus, car les années passent et, dans ce domaine, la carrière et courte. Elle se consacre désormais à un autre sport, et ne voit que rarement Jean-Marie.

Après les combats à l’autre bout du monde, ces deux là n’auraient jamais cru voyager à nouveau ensemble à l’autre bout de la France pour poursuivre leur aventure au cinéma. C’est une chance inouïe, nous disent-ils, d’avoir ce film comme témoignage de leur expérience hors du commun. Et pour nous, c’est une magnifique opportunité de découvrir un sport de haut niveau dans son versant le plus intime.

La passion selon Laëtitia

de Julie TALON
2015 | 80′ | France | Zadig productions
Sortie prévue en 2017

Share This