Edito 2019

Les histoires d’A

Enfin un programme pour sourire et soupirer, les yeux dans les yeux, perdu dans le bleu du ciel, le blanc de la mariée et le rouge des roses, un programme tout fait pour se tenir la main dans l’obscurité du cinéma. Ça au moins, ça doit faire l’unanimité !
Mais voilà, depuis 12 ans, aucun des thèmes abordés par le festival n’a renoncé à son potentiel critique, aux pas de côté, aux visions non consensuelles, au débat.
Donc, l’amour lui non plus n’y échappera pas, au risque de surprendre, tant mieux, ou de déplaire, tant pis.
Cette aventure exaltante et risquée – ce combat oserons-nous dire – nous ne la tentons pas seuls, courageux que nous sommes mais pas téméraires. Nos armes – non létales – sont les documentaires que par dizaines des cinéastes, des sociétés de production et de distribution nous adressent et nous ne les remercierons jamais assez de nous les confier.
C’est grâce à leurs regards que nous trouvons des échappatoires à la grande lessiveuse médiatique. Est-ce à dire que nous allons changer ce monde ? Non, bien sûr, mais quelle que soit l’issue, le seul désir de le faire nous rend déjà plus grands.
Nous parlions de combat ? Mais ce n’est pas la guerre que nous voulons faire ici, c’est l’amour.

Bon festival

L’association Échos-ci, Échos-là

 

Newsletter

L'actualité de Echos-d'ici Echos-d'ailleurs dans votre boite mail

Votre inscription est un succès! n'oubliez pas de confirmer votre inscription.

Pin It on Pinterest

Share This