Projet territorial – Regards mêlés

Quatre soignants en tournée dans la Haute Vallée du Thoré 

Par la photographe Olivia Gay

 

« Et oui ! cest tout ce quil nous reste : les photos ! ». Madame Mesonera, Labastide, 22 juin 2021.

Invitée en résidence par l’association Échos-ci, Échos-là dans le cadre du Festival de film documentaire, j’ai souhaité m’intéresser à l’activité économique présente à Labastide aujourd’hui. En recherchant des informations sur la ville sur internet, j’ai trouvé ceci sur Wikipédia : « Économie : cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ? ». J’ai alors pensé que j’allais peut-être pouvoir contribuer au remplissage de cette section manquante en montrant le travail d’aujourd’hui. Et c’est grâce à Brigitte Gaillardat, infirmière à la retraite, qui m’a raconté son métier et les difficultés vécues pendant la période du Covid (cause de son départ précipité en retraite), que j’ai eu l’idée et l’envie de proposer à un groupe d’infirmières libérales de réaliser un « travail » photographique sur leur métier.

A partir de leurs tournées quotidiennes, j’ai cherché à dresser une photographie contemporaine et vivante de l’activité humaine sur ce territoire qui semble, à première vue, déserté.

Olivia Gay

Elle a étudié l’histoire de l’art à l’Université de Bordeaux et la photographie à la New England school of Photography, Boston, USA, avant d’exercer le métier de photographe de presse (1998-2008). Diplômée de l’École nationale supérieure de la photo-graphie d’Arles depuis 2016, elle mène actuellement un doctorat recherche et création intitulé « Women at work, images et économie, pour une photographie compréhensive », portant sur l’image et la représentation des femmes au travail ou dans leur environnement quotidien. Ses travaux sont régulièrement exposées en France et à l’étranger, à la Maison européenne de la photographie à Paris, au Centre photographique Île de France à Pontault Combault, à la Galerie du Château d’eau à Toulouse, à la Pinacoteca de Sao Paulo au Brésil ou encore à la Fondation MAST à Bologne en Italie. Elle a reçu le Prix GD4 Art de la Fondation MAST en 2010, et le prix spécial Joy Hendricks HSBC en 2018. 

 

Quatre soignants en tournée dans la Haute Vallée du Thoré – Résidence photographique

Résidence photographique Olivia Gay

Pin It on Pinterest

Share This