Samedi 10 Octobre 17h – Cinéma de Labastide-Rouairoux

Affiche du film documentaire Gébé on arrête tout de pierre carles

Gébé, on arrête tout, on réfléchit
(et c’est pas triste)

Pierre Carles
2020 | 57’ | France | CP Productions

Quel An 01 pour « le monde d’après » ?
Dans la bande dessinée L’An 01, Gébé avait imaginé au tournant de 1970 un moment historique fort singulier : soudain, « on arrête tout, on réfléchit… ». Dans quel but ? Prendre le temps de redéfinir nos besoins et désirs, puis revisiter de fond en comble le régime de production des biens et produits. « Et c’est pas triste », comme le montre le film du même nom réalisé par Jacques Doillon. On y découvrait les formes revêtues par cette utopie de décroissance joyeuse et décomplexée. En 1972, ce ne sont pas les artistes et saltimbanques mais les industriel.le.s et scientifiques du Club de Rome qui, s’appuyant sur le rapport Meadows, amenaient médias et politiques à questionner la pertinence de la croissance économique.
Ce temps post-confinement où nous avons assisté, sidéré.e.s, à une paralysie inédite de l’économie, ne serait-il pas le moment tout trouvé pour faire résonner de nouveau bon nombre de ces questions ?

En présence de Pierre Carles

Pierre Carles
Il développe à travers ses films une critique des médias dont il dénonce les connivences croisées. Produits d’une façon indépendante, ses films sont d’une rare liberté de ton, d’autant que depuis « Pas vu pas pris », ils n’ont jamais été achetés par les chaînes de télévision française.

Filmographie partielle
2017 Un berger à l’Elysée
2016 On revient de loin, Opération Correa 2
2015 Les ânes ont soif, Opération Correa 1
2012 Hollande, DSK, etc.
2011 Tant pis, tant mieux

Pin It on Pinterest

Share This